// Article

Communiqués de presse

Communiqué du SNES Martinique du 19 février 2009

Le SNES Martinique dénonce les propos de monsieur MARIE-JOSEPH, représentant les petites et moyenne entreprises, qui considère que les 40% tirent les coûts de la vie en Martinique vers le haut. Il faudrait éviter de dire n’importe quoi et de se chercher des boucs émissaires pour éviter d’avoir à rendre des comptes . Nos aînés ont lutté pour des conditions de vie décentes et nous ne laisserons pas attaquer celles-ci impunément. Bien au contraire : nous luttons pour leur extension à tous les salariés du privé.

En particulier, il faudra bien que l’on nous explique pourquoi la moyenne des salaires est si basse dans le secteur privé. Que serait-ce sans les 40% dès lors qu’ils contribueraient à la hausse du coût de la vie ? Enfin, il faudra aussi nous expliquer pourquoi les prix sont systématiquement prohibitifs dès qu’il s’agit de particuliers et comment tant d’intermédiaires peuvent arriver à s’enrichir autant sur les marchés publics notamment.

Lorsque 42% des actifs sont des fonctionnaires, il convient d’être prudent dans les propos inconsidérés. Ces fonctionnaires achètent et irriguent les entreprises de la Martinique. D’ailleurs, nous verrons combien d’entreprises suivront de peu la disparition de la fonction publique en Martinique. Il est des balles qu’il vaudrait mieux ne pas se tirer dans le pied…

discussion

agenda

Chargement de l'agenda...

Visiteurs connectés : 554