// Article

Réservé

Manuel VALLS et le MALAISE de la FSU

Manuel Valls et le malaise de la FSU

La FSU Martinique est une fédération républicaine, et comme telle, elle considère que la venue en Martinique d’un ministre d’un gouvernement démocratiquement élu, n’aurait même pas à être commentée. De plus, un renforcement des moyens humains et matériels dans nos îles en proie à une violence inhabituelle permettrait aux services de police et de gendarmerie, en sous-effectif notoire, de mieux assurer leurs missions ; et cela pourrait peut-être expliquer le déplacement du ministre chez nous.

Toutefois, nous ne pouvons que nous étonner d’une violence institutionnalisée par les propos et les actes d’un ministre qui stigmatise les Roms, et expulse des enfants, au mépris des traumatismes profonds qui leurs sont ainsi occasionnés. Au pays de Césaire, le Nègre est l’Opprimé ! C’est tout dire, et cela seul justifierait qu’on refuse d’accueillir monsieur Valls sur un territoire particulièrement sensible à la discrimination et à la xénophobie du fait de son histoire.

Et puis, peut-être faudrait-il s’attaquer aux causes profondes de cette violence actuelle : lorsque le tissu économique et social se dégrade à une vitesse aussi vertigineuse du fait de la crise, lorsque la jeunesse paie un si lourd tribut au chômage, et que les entreprises disparaissent à tour de bras, c’est aussi et surtout d’investissement financier que nous avons besoin ! Faute de quoi, les populations feront le tri entre propos-miroirs-aux-alouettes et réalités tangibles.

discussion

agenda

Chargement de l'agenda...

Visiteurs connectés : 519