// Article

Réservé

COURRIER AU 1er MINISTRE

Monsieur le Premier ministre,

Le projet de loi de finances 2014 présenté ce mercredi en conseil des ministres puis présenté à l’assemblée nationale, prévoit de nouvelles baisses de crédits et des suppressions d’emplois dans de nombreux ministères ainsi que des réductions de subventions aux collectivités territoriales.

L’objectif de réduction des dépenses publiques continue à être martelé comme une évidence. Les dépenses de l’État seraient pour partie responsables de la crise économique et sociale actuelle.

Il convient de rectifier ces dires. Ce ne sont pas les dépenses publiques qui sont responsables de la crise. La cause trouve son origine dans la logique spéculative de la finance que les subprimes ont révélée en 2008.

PDF - 48.1 ko
Courrier 1er ministre

discussion

agenda

Chargement de l'agenda...

Visiteurs connectés : 625