// Article

Publications

BULLETIN SPÉCIAL POST CONGRÈS ACADÉMIQUE

EDITO CONGRÈS ACADÉMIQUE Thème1 Thème 2 Thème 3 Thème 4 Compte-rendu du congrès CONGRÈS NATIONAL Motion Dom Motion SNES Martinique ENCART I Procès Verbal du Congrès Académique Votes sur les Rapports Acad/Nationaux

EDITO

Cette année, le congrès national se tenait à Perpignan du 23 au 27 mars . Pour la délégation Martinique toutefois, il commença dès le dimanche après midi avec la réunion spéciale DOM, où avec nos 9 délégués et ceux des trois autres départements (Guadeloupe, Guyane et Réunion) nous fîmes le point entre tous sur les différentes situations locales et aussi où nous préparâmes ensemble notre motion DOM. Du lundi au vendredi le congrès atteignit sa vitesse de croisière, en débutant le matin vers 8h30 pour se finir comme le lundi et le mardi par des réunions de tendance qui durèrent jusqu’à 23h30 pour U&A, tout simplement parce « qu’ils nous mettaient dehors ! » ( la salle devant fermer) tant les sujets de discussion étaient riches une fois de plus. Parmi tous ceux qui furent à l’étude durant ce temps spécial de la vie syndicale qu’est un congrès national, deux grands sujets furent cette année plus particulièrement au centre des débats : pour ou contre la semestrialisation (administrative ? des enseignements ? …), et une grande réflexion sur la masteurisation des concours du CAPES (quant à savoir le moment propice de le mettre : pendant le M2 ou après le M2 ?) et la revalorisation de nos métiers concomitante.

Que ce soit en plénière ou en commission, les débats furent intenses, parfois vifs voire houleux, mais toujours d’un grand intérêt et d’une grande richesse. Les délégués n’ayant pas toujours les mêmes avis ni donc les mêmes mandats sur les différentes questions au sein des 4 thèmes, il fallut aux rapporteurs trouver la voie juste pour que de cet ensemble parfois discordant sorte une position claire du SNES et acceptée de tous.

Le jeudi, le SNES Martinique fit une intervention afin de soutenir et de faire voter la motion DOM, en essayant d’expliquer rapidement les différents événements que connut l’île. Pas facile en 2 min 30 secondes ! Depuis la métropole, les informations étaient plus que tronquées, lacunaires, et nombreux furent ceux qui vinrent nous poser des questions durant ces 5 jours.

Un congrès national est toujours un moment particulier puisqu’il est le creuset d’où va émerger la politique du SNES pour les 2 prochaines années. C’est un aspect qui n’a pas échappé à nos « bizuth » puisque trois des membres de la délégation vivaient là leur premier congrès. Un temps qui peut paraître toujours trop court tant on a de choses à dire et à débattre, un temps qui (re)fait découvrir l’ampleur de ce qu’est le SNES national et un temps qui permet de recharger les batteries syndicales et de se préparer aux luttes à venir dans les deux ans qui suivent pour faire échec à cette politique de démantèlement sans fin de l’Education Nationale.

Régis AUBRY et Christelle RETORY

NB : Les différents thèmes des pages 2 à 5 sont les contributions et corrections du congrès académique pour le congrès national.

La suite du bulletin est au format pdf

discussion

agenda

Chargement de l'agenda...

Visiteurs connectés : 554